Basiques de l’automne

Je crois qu’on a toutes (tous?) des basiques qui changent un peu en fonction des saisons, au début j’y croyais pas je me disais « mais n’iiiiimp’ si je veux mettre du corail en plein hiver et du bordeaux en été je le fais ». Mais en fait pas tant que ça, déjà en hiver le corail ça me fait à peu près la même tête que les zombies de walking dead, déjà. Et au milieu du mois d’octobre (samedi c’est Halloween et je serais à Londres avec Pilou hiiiiii) je me voyais mal vous présenter mes essentiels du mois de juillet (en fait si, qu’il fasse 5° ou 35° je porte la même chose (ET OUAIS) (non)). Voici donc mes grands basiques de l’automne qui restent, que ce soit niveau mode ou niveau beauté, plutôt… basiques (hahaha je suis si drôle). Dans le tas, des carreaux, des rayures (mais pas les deux en même temps!), une grosse écharpe (très très pratique dans des amphis où la clim est en marche au mois d’octobre), des grandes chaussettes pour trainer à la maison avec un mug de thé, du jean, du camel et du bordeaux surtout au niveau des rouges à lèvres!

SONY DSC

Lire la suite

Publicités

Oh deer…

(je ne m’excuserai même pas pour ce jeu de mots, il faudra vous habituer haha)

C’est le début de l’automne et cela me (nous!) met en joie! Comment ça techniquement l’automne commence le 21 septembre? Je n’entends rien, LALALALA, depuis le premier aout (à peu près) je regarde mes chemises tartan en leur faisant des yeux d’amour parce que bientôt, bientôt il fera assez froid pour les remettre.

Du coup pour ce premier article mode j’ai, en toute logique, mis une robe.

Nor-mal.

Cela dit elle est tartan, c’est une robe salopette et elle est délicieusement régressive, ajoutée à un crop top pour casser le côté petite fille modèle (#passioncolclaudine) et un collier avec une tête de cerf pour plonger les deux pieds dans les feuilles mortes dans ce début de saison j’ai l’impression d’empester la cannelle et la citrouille! (En vrai le grand drame de ma vie c’est que je n’aime pas beaucoup la citrouille)

IMG_4003

Lire la suite