Pimper une manucure

Il faut savoir un ou deux trucs à propos de moi (j’hésite d’ailleurs à vous faire ma version du « 50 choses sur moi » parce que j’adoooore m’étendre sur ma petite personne) (bref): j’ai en permanence les ongles vernis, si ils ne le sont pas c’est que je suis tellement en charrette (vocabulaire d’étudiant en art: ça veut dire très très en retard sur mes projets) que je ne peux pas perdre une heure à me faire les ongles MAIS je suis quand même une brêle en nail-art. C’est pas de bol. Par contre j’ai trouvé une astuce pour pimper une manucure (qui bat peut être même un peu de l’aile au niveau des bords) un peu classique pour les fêtes/une soirée quand j’ai pas envie d’avoir les ongles recouverts de paillettes. La french colorée. Simple, classique, efficace (et à mon avis beaucoup plus classe qu’une french standard). Pour cela j’utilise des petites bandes autocollantes (celles de chez Kiko sont très bien) (rappelez vous: moi faire une ligne droite sans trembler ça passe pas) que je positionne 2/3mm avant le bord de mon ongle, notamment parce que j’aime les garder courts et que sinon je trouve que la couleur d’accent mange trop la couleur de base. Mais si vous avez des ongles beaucoup plus longs que les miens faites vous bien plaisir!

Je passe donc de ça (vernis Alessandro, dark denim) (c’est très joli comme couleur mais c’est pas très très folichon quand même (la preuve même la photo est un peu floue))

SONY DSC

A ça (ajout du vernis Beyond Cozy de chez Essie) (et là ça claque un peu plus)

SONY DSC

Et personnellement j’ajoute la deuxième couleur biiiiiien facilement une nuit/24h après la première, je sais pas ce qu’on mes ongles/mes vernis mais même si le vernis est sec (et qu’il a bien durcit) si j’attends moins il se décolle quand j’enlève la bandelette. Je sais pas si c’est normal, j’attends l’avis du CNRS.

Bref, je retourne à mes (non) révolutions onglulaires et je vous dis à la prochaine!

Laura

Publicités

Bonne année!

Fichtre on est en 2016, bon dieu.

En plus de ça je reviens avec (à peu près) l’article le plus cliché du début du mois de janvier: mes résolutions de l’année. Et ouais. Méga originale la meuf t’as vu, c’est fou. Mais bon moi je les ai écrites de façon ~artistique~ dans mon moleskine alors ça passe, c’est joli à regarder au moins (ou alors on va faire semblant).

SONY DSC

Donc je récapitule et j’explique:

1- Voyager plus: Il faut que j’aille voir mes amies qui habitent loin de Paris, elles me manquent beaucoup trop. J’aimerais aussi (dans l’idéal avec beaucoup d’argent) mettre un pied sur un continent que je n’ai jamais vu. Me créer des souvenirs… Bref, voir le et du monde en 2016 pour me sortir de mon petit cocon parisien.

2- Aller à l’étranger seule: Pour l’instant en Europe (des histoires de sou) mais mon but cette année c’est de me prendre un weekend/trois ou quatre jours A MOI pour partir dans une ville précise (j’en ai plusieurs dans ma ligne de mire, Rome, Amsterdam, Prague, Édimbourg, Dublin etc) TOUTE SEULE AVEC MON SAC A DOS. Et découvrir la ville comme je l’entends et rencontrer des gens si possible parce que si je suis avec des amis/mes parents on va généralement très peu vers les locaux (hahaha).

3- Économiser: Je suis le pire panier percé de la terre et je commence à plus en pouvoir, donc je me suis établie un budget: je prends un tiers de la somme que ma mère me donne par mois et ça couvre sorties/achats personnels et tout. Pas plus, si possible moins. Le reste me sert à économiser ou acheter mon matériel pour la fac. Comme ça *normalement* au bout d’un moment je devrais déjà arrêter de finir mes mois dans le rouge et réussir à amasser de l’argent (et donc pouvoir partir par mes propres moyens)

4- Bouffer de la culture: ça veut dire continuer à aller autant au cinéma (113 films en  2015 #UGCillimité), voir 4 expositions par mois (ça fait une par semaine, ça va), lire 2 ou 3 livres par mois parce que je ne lis plus assez et je passe trop de temps collée à tumblr sans rien faire, et voir 1 spectacle vivant par mois, que ce soit de la danse, du théâtre, de la performance etc. Je vis à Paris et je ne mets jamais les pieds au théâtre. Il est temps que cela change.

5-Deux pages de moleskine par jour: c’est à dire dessiner et expérimenter dans mon carnet: de un parce que ça va me décoller d’internet, de deux parce que si je ne dessine pas je ne m’améliore pas (c’est con quand on veut devenir illustratrice), de trois parce que c’est le carnet de croquis que je vais présenter à l’ENSAD dans mon dossier, et si il est aux trois quarts vide ça risque de pas le faire.

6- Danser plus: tout le temps, tous les jours! La danse c’est la vie!

7- Prendre plus de photos: dans l’idéal une par jour, pour se créer des souvenirs, parce que j’aime l’idée de journal visuel et parce que c’est une forme d’art que je n’explore pas assez.

Donc en gros en 2016, je m’instaure une vraie hygiène de vie d’artiste, je bouge, je vais vers les autres et je me sors les doigts du cul! D’ailleurs dites moi en commentaire si les articles « listes » ce genre vous plait et si vous aimeriez en voir d’autres.

Bonne année et prenez soin de vous,

Laura

Sélection de maquillage festif

HO! HO! HO!

Nous sommes le 23 décembre (il fait presque 15° à Paris l’écolo en moi essaie de ne pas trop y penser pour ne pas aggraver son ulcère) (mais la frileuse en moi est assez contente de pouvoir sortir avec une seule couche d pull), c’est bientôt noël et le jour de l’an, ça veut dire beaucoup à manger (sans foie gras pour moi je déteste ça (je me vengerais sur le saumon fumé et la dinde (c’est pas très vegan tout ça)), des belles tenues et le maquillage qui va avec.

Je vous ai donc sélectionner deux maquillages que je trouve parfaits pour les fêtes: l’un est plus chargé que l’autre parce que chacun ses gouts (et que moi par exemple je sais que si je vais à ma réunion de famille/galette des rois annuelle avec très maquillée on va me regarder bizarre parce que c’est pas le genre de la maison).

Le premier est chargé, relativement simple à faire (il faut juste faire gaffe avec le noir parce que le fard noir mat pigmenté ça pardonne pas ce genre de conneries)

Le deuxième lui est plus simple, moins technique et surtout écouter Hélène se faire maquiller par un maquilleur de Shu Emura pendant quasiment trente minutes c’est un vrai bonheur, c’est super intéressant de voir la différence entre les techniques japonaises et européennes. Mon seul regret c’est que quand la vidéo commence le travail du teint (enfin la base) est déjà fait.

 

Sur ce, je vous souhaite de très bonnes fêtes, moi je fête noël au Touquet (deux jours de spa=pied absolu) je vous raconterais tout ça bien évidemment 😉 et il se pourrait même que je vous raconte comment j’ai pimpé ma manucure pour les fêtes 😀

Laura

 

Stop au lynchage

 

Perso je n’ai jamais été trop télé, sauf pour ma dose de Simpsons et autre guignols de l’info. Pas vraiment de téléréalité, mais cette année TF1 a réussi son coup. J’ai regardé pour la première fois « danse avec les stars » cette année et c’est en grande partie parce que j’étais curieuse de voir une célèbre youtubeuse s’aventurer dans ce milieu. Je me suis même surprise à passer un bon moment devant le replay TF1 (pas le direct, faut pas déconner non plus :p ).

Unknown

Certes, je ne suis pas vraiment une fan de la demoiselle, même si il y a quelques années je trouvais ces vidéos mignonnes comme tout. Je trouve aussi qu’elle n’est pas à l’aise en danse et qu’elle tend à se victimiser (je rigole d’ailleurs quand je vois les petites boutades de janisensucre sur twitter).

Je pense également que Véronique Dicaire était super investie et méritait d’avoir une place en demie finale.

 

Maintenant que les prémisses sont posées, passons au « central point ».

Je suis un peu effarée devant l’ampleur de la crise de samedi 12 décembre. Oui les gens sont frustrées, certainement qu’elles pensent que la midinette n’a pas sa place dans la suite de la compèt’ et qu’elle n’est là que grâce à ses abonnés, oui, certes.

Doit-on lyncher publiquement une personne parce qu’elle ne s’est pas sabotée ? Je doute qu’enjoyphoenix ait piqué le forfait de superman et envoyé trois trilliards de sms elle-même. Elle n’est pas responsable de l’éviction de Véronique Dicaire, je suis d’ailleurs sûre que cette dernière n’est pas en train de fabriquer un poupée vaudou de Marie juste parce qu’elle a un capital sympathie monstre auprès des jeunes filles.

Les gens ont le droit d’être révoltées, mais aller directement insulter la nana, c’est sérieux  ? Ca s’appelle du cyberbullying, et c’est pas parce que la personne est connue que ça change de nom. Les médias sont encore plus coupables puisqu’ils alimentent le mécontentement des gens avec leurs articles à la con.

C’est grave, il faut se mettre à la place des gens parfois. Place méritée ou pas, elle a le droit de savourer ce moment comme elle le veut. Si le système de votes est injuste il faut se plaindre aux organisateurs, qui ont en théorie une ribambelle de petits cerveaux censés déterminer le public cible, l’audience attirée, le nombre de votes concernés etc. S’ils n’ont pas pensé qu’il y avait un mini mini mini tiny chance que ça dérape ce sont des idiots.

Bref, j’aimerais pas être à la place de Marie en ce moment. Et vous ?

 

Love, Pilou

 

 

Quid de novembre ?

Deux articles en un jour ? Waouh ! J’essaye avec Laura tant bien que mal de ranimer ce blog, a qui redbull n’a pas vraiment donné d’ailes ces derniers temps. La faute au travail, meh.

 

Novembre, novembre. Ah novembre (comment ça c’est déjà décembre ?). On a eu un mois tragique. Coupé en deux en quelque sorte. Je tenais quand même à partager avec vous les choses qui m’ont permis d’avoir un quotidien moins pénible, voire agréable, malgré le froid de canard qui s’est abattu sur la capitale.

IMG_4049

Thé genmaicha (Mariage) 8 euros

Croquant miel sésame (Gerblé) 3 euros

« Kafka sur le rivage »  Murakami

 

Lire la suite

Pilou ?

J’ai lu quelque part que les blogs à visage caché, c’était « so yesterday ». Alors je suis peut-être un fossile du blogging mais peu me chaut puisque Laura s’est déjà dévouée pour être l’atout charme de ce blog à quatre mains, ce qu’elle fait très bien ! (moi je suis l’atout bouffon)

anonyme

J’ai piqué cette photo ici (bouh, pas bien)

Mais j’avoue bien aimer savoir qui je lis, ce qui est peut-être aussi le cas de mon lecteur. Je ne compte pas montrer ma face de Pilou… Toutefois le blog étant un lieu de partage, je me suis dit que j’allais quand même vous offrir un peu de moi, du négatif, du positif, un tout petit peu d’intime et beaucoup d’anecdotique, histoire de « nourrir » votre lecture. Lire la suite